Coordonnées pour blmMap

Ne pas changer le code ci-dessous. Export XML

Coordonnées

ajern;-10;-194

Ananji;-21.5;-173.375

Andélé;-79,25;-237,125

Basran;-96,625;144,875

Daoaj ne dispose pas encore de données officielles.

Informations

Références
  • Nombre d'habitants: 7 500 2)
  • Région: L'Herbance
  • Description:

Les Marialles ne disposent pas encore de données officielles

Informations

Références

Péninsule montagneuse au sud de Markony.

Informations

  • Océans: La Mer des Brumes.
  • Routes: N/A.
  • Villes: N/A.
  • P.N.J.: N/A.
Références

Massif de hautes collines situé au milieu des Terres noires mais dépassant le niveau de la mer, contrairement aux Basses-terres de Ross environnantes. Le Refuge abrite un puits artificiel, qui apparemment fut creusé par les Nains, mais dont le fond (s'il y en a un…) n'a jamais été exploré par les humains.

Informations

  • Fleuves: N/A.
  • Routes: N/A.
  • Villes: N/A.
  • P.N.J.: N/A.
Références

Étrange cité en ruines à l'origine incertaine… Des tribus de Thunks viennent régulièrement y accomplir une sorte de pèlerinage.

Informations

  • Fleuves: N/A.
  • Routes: N/A.
  • Villes: N/A.
  • P.N.J.: N/A.
Références
  • Nombre d'habitants: N/A.
  • Région: N/A.
  • Description:

Île située dans la Mer des Crocs au large de Macmurdo. On ignore tout de ce qui s'y passe…

Informations

  • Océans: La Mer des Crocs.
  • Routes: N/A.
  • Villes: N/A.
  • P.N.J.: N/A.
Références

Île située dans la Mer levantine au large de Molodesnaya et de Conrad. Elle sert de repaire (ainsi que l'Ile de Rockey) aux pirates de l'Est.

Informations

  • Océans: La Mer levantine.
  • Routes: N/A.
  • Villes: N/A.
  • P.N.J.: N/A.
Références

Île située au large de la Côte levantine, et servant de repaire (ainsi que l'Ile blanche) aux pirates de l'Est.

Informations

  • Océans: La Mer levantine.
  • Routes: N/A.
  • Villes: N/A.
  • P.N.J.: N/A.
Références
  • Nombre d'habitants: 25 000 3)
  • Région: La Boucle
  • Histoire:

Sa prise par les armées conjointes River, Ségions et Dess marque le début de la guerre entre ce qui deviendra l'Empire et les Batranobans 4). Elle intègre l'Empire en 1038 dN ainsi que la région de la Boucle 5).

Informations

Références

Unique comptoir Thunk ouvert sur l'extérieur.

Informations

Références

Mathana

  • Nombre d'habitants: 0
  • Région: Mortepente
  • Description:

Mécendre ne dispose pas encore de données officielles

Informations

Références
Origine

Du temps de l'âge d'or de l'Empire, Mécendre était un village de colons dérigions travaillant dans le bois. La forêt offrait alors toute une panoplie d'essences de bois intéressants à la fois pour la construction et pour l'artisanat. Avec la proximité de la Route des épices, le commerce fut longtemps florissant à la fois dans la Nation et l'Empire.

En danger permanent

Nombre de groupes de Sekekers se cachent dans des grottes de ces bois humides et froids. Très naturellement, Mécendre dut faire face à des attaques régulièrement. Tout était relativement gérable tant que l'Empire apportait son soutien. Suite au décès d'un important maitre-épicier et l'incident diplomatique majeur qui s'ensuit en 738 dN, l'Empire coupe tous les crédits pour protéger Mécendre. La garnison permanente se réduit progressivement et la ville finit par subir une attaque dévastatrice des Sekekers, dans la version officielle.
Tandis qu'un grand incendie dévastait le village, les furies auraient massacré tout ce qui pouvait bouger sur deux pattes.

Un rapport controversé

Il existe un rapport, quelque part dans les archives de la grande bibliothèque de Pôle, stipulant que quelques personnes auraient survécu au massacre. Il s'agit du capitaine de la garnison et quelques-uns de ses meilleurs officiers.
Le rapport officiel fait mention que le village a bien été dévasté par des agresseurs Sekekers mais précise que les agresseurs durent faire face à une menace qui leur aura été fatale.
Plusieurs témoins font mention de la présence de loups particulièrement intelligents, trop pour des animaux. Les loups étaient formidablement coordonnés, comme contrôlés par une seule pensée collective. Le capitaine fait mention d'un froid glacial régnant sur la scène de bataille et d'une brume presque surnaturelle nappant les zones de bataille.
Contrairement à une meute normale, aucun loup Alpha n'aurait été à leur tête. Les militaires décrivent avoir ressenti la présence de quelque chose de terrifiant, une créature, un monstre peut-être, dont ils n'ont vu que la silhouette. La bête serait quadrupède, aux formes d'un lion mais de plusieurs fois sa taille normale. Selon eux, la bête aurait des excroissances sur son dos.
Le rapport n'a jamais eu de suites, par manque de fonds d'une part, mais aussi et surtout par manque de crédit pour le ramassis d'idioties que le rapport apporte.

Retour à la nature

Cela fait plus de 300 ans que la nature a repris ses droits. L'ancien village est recouvert de végétation et aucun mur n'est plus haut qu'un homme.
Il règne au village un froid plus cinglant qu’alentour dans le Bois de Mortepente. L'ancien marché couvert en est l’épicentre et on y trouve de nombreux ossements humains. Le lieu donne des sueurs froides à quiconque s'en approche et tous les brigands et Sekekers de passage évitent ce coin comme la peste. Il est réputé comme maudit et contribue à sa façon à la mauvaise réputation des Bois de Mortepente.

Le mystère de Mortepente
Section réservée aux MJ

L'Oasis d'Aghen ne dispose pas encore de données officielles

Informations

Références

Ville indépendante Alweg placée sous la protection d'une Sekeker “repentie” : la Louve.

Informations

Références

Aucune description officielle

Informations

Références

Enfin ! Le désert de Haas laisse peu à peu place à la savane puis aux plaines cultivée de Telviss.
La ville se dresse, là, avec ses murailles blanchies par le soleil protégeant ses habitants…

Telviss est, comme beaucoup de villes de Tanæphis, une cité fortifiée, et ce n'est pas pour rien.
Bon, déjà il y a les bêtes sauvages qui n'ont rien à manger dans le désert mais qui ici trouvent ce qu'il faut.
Les raids de Sekekers ne sont pas réguliers mais il y a des périodes plus violentes que d'autres. Bon, elles ne s'en prennent pas directement à Telviss, mais les “villages” et les grandes fermes isolés sont leurs cibles régulières et les victimes sont bien heureuses de se réfugier “à la ville” quand ça arrive.
Et puis, au nord la Route des Épices et ses protecteurs repoussent les bandits dans des zones moins bien achalandées en “clients” mais surtout moins dangereuses pour eux… Et la région de Telviss entre dans cette catégorie.
Enfin, ville portuaire, sur son flanc sud-est Telviss a des quais donnant sur la Wilkes. Bien pratique pour le commerce et route obligée entre Mah'ien et Komsomolovskaya mais où sévissent parfois des pirates du fleuve.


  • geographie/cartes/coordonnees.txt
  • Dernière modification: 25/09/2018 17:38
  • par Cyol